Location de vélos à Arcachon
Catégorie DINGONEWS
L'histoire des vélos. DINGOVELOS

Si le vélo est considéré aujourd’hui comme un moyen de locomotion tout à fait normal, la normalisation de son usage ne date que du début des années 1900. De la draisienne au vélo à assistance électrique, traversant les époques, ce moyen de transport est un must have aujourd’hui. 

Le vélo à travers le temps 

La première apparition de ce que l’on pourrait qualifier de vélo remonte à l’année 1817 en Allemagne. A l’époque on le nommait la draisienne. Composée de deux roues, d’un guidon et d’une selle seulement, il fallait marcher afin de la faire avancer. Près de vingt ans plus tard, un serrurier décida d’ajouter deux pédales sur la roue avant afin de faciliter l’avancée de l’engin. Dix ans plus tard c’est l’apparition du vélo avec la grande roue devant. Il fait son effet et tout le monde en achète un. Composé d’une immense roue, d’une selle et de pédales, il offre une vitesse plus important que son prédécesseur.

C’est finalement en 1903, lors du premier tour de France que le vélo tel qu’on le connaît aujourd’hui est popularisé. Depuis, il n’a cessé d’être perfectionné pour plus de confort mais aussi pour s’adapter à chaque usage. Vélo de ville, VTC, VTT, tandems mais aussi VAE

Les premiers prototype de VAE voient le jour aux Etats-Unis dans les années 1900. Cependant, son réel essor n’est apparu que dans les années 2000. 

Vers les utilisations d’aujourd’hui 

Si la pratique du vélo en tant que sport est très répandue avec 116 000 licences en France, son usage comme unique moyen de transport aussi. Non polluant, pratique et bon pour la santé, le vélo a tout pour plaire. 

La crise de la COVID-19 a d’autant plus redonné un boom à son utilisation. En effet, les Français ayant peur de se mélanger et d’utiliser les transports en commun ont privilégié l’usage du vélo pour leur déplacement durant et après le confinement. Il semble rentrer dans les habitudes de manière durable.  

Cependant, les vélos traditionnels tels qu’on les connaît ne sont pas les seuls modèles existant. A travers le monde, le vélo prend bien des aspects différents. 

A l’image du vélo le plus lourd du monde. Composé de deux grosses roues en caoutchouc et reliées par une énorme structure métallique, il pèse presque une tonne. 

Dans un tout autre genre, il existe le vélo caddy. On se trouve assis dans un caddy de course. Deux petites pédales sont à l’avant et  permettent de faire tourner les roues et donc, avancer la structure. 

Enfin, il existe aussi le vélo scooter électrique pliable. Si son nom est un peu long, le modèle lui est assez petit. Doté de pédales mais aussi d’un moteur, il permet de faire de courtes distances de manière assez rapide. Son petit plus est son rangement facile car il se plie et se porte aisément. 

Que l’on soit un adepte, un passionné, un grand cycliste ou tout simplement un usager du dimanche, il y a forcément un modèle qui convient. Le tout est de tester et d’adopter ce modèle à la pratique souhaitée. 

Sources :

1 – https://fr.statista.com/themes/4145/le-cyclisme-en-france/#:~:text=La%20pratique%20du%20cyclisme%20repr%C3%A9sentait,avec%20plus%20de%2016.000%20licenci%C3%A9s.