Location de vélos à Arcachon
Catégorie DINGONEWS
faire du vélo en ville dingovelos

Suite à la crise du COVID 19 le vélo connaît un essor dans le monde entier. Bon pour la santé et l’esprit le vélo permet de réduire les flux de voyageurs dans les transports en commun (bus, métros…). Il permet également d'appréhender la distanciation physique entre les usagers et de garantir de meilleures conditions sanitaires. Le vélo est donc un excellent moyen de rester prudent dans ses déplacements. 

 

Des villes adaptés suite à la crise sanitaire

Autorisé pendant le confinement dans le cadre des loisirs et de la pratique sportive, la tendance du vélo n’est pas prête de s’estomper. Les villes s'adaptent pour une priorisation du vélo dans les centres afin d'éviter les attroupements dans les transports en commun. En effet des couloirs sont aménagés pour permettre aux cyclistes de circuler plus aisément sur les routes. Les villes repensent l'urbanisation pour s’adapter à ce mode de déplacement en pleine croissance. Les trottoirs sont également rallongés. Il est vrai que le vélo est un des seuls moyens de transport permettant une distanciation physique appréciable. Effectivement l’état et les communes s’accordent pour valoriser l’utilisation du vélo par rapport aux transports en commun. 

 

C’est également un moyen de réguler une augmentation évidente de la circulation des voitures et de la pollution. Il est vrai que nous nous sommes habitués à un certain calme dans les villes et que cette période pourrait être une transition utopiste vers des villes sans voitures.  Se déplacer à vélo c’est aussi un moyen de mêler l’utile à l’agréable notamment pour vos déplacement professionnels. Cette idée semble plaire puisque nous pouvons constater une augmentation des ventes de plus de 40%* notamment pour les vélos électriques. 

 

Les règles à vélo dans les villes

Le vélo permet donc d’imposer de meilleures conditions sanitaires que dans les transports ainsi qu’une distanciation physique. Mais il faut cependant suivre certaines règles.  Pour pratiquer cette activité dans les meilleures conditions il faut imposer une distance, il faut évidemment dans la mesure du possible être le plus loins des autres cyclistes. Le ministère des sports indique que pour une personne qui roule à une allure modérée devra se tenir au minimum à 5 mètres. Pour une personne qui pratique le vélo de manière plus sportive et en groupe il devra imposer une distance d’au moins 10 mètres. En effet cela permet d'éviter la dispersion des gouttelettes. Nous rappelons également que le port du masque n’est pas obligatoire pour la pratique du vélo, cependant vous êtes libres d’en porter un si vous en ressentez le besoin.

 

Bien entendu les règles de circulation de base à vélo ne changent pas même si l’environnement est aménagé pour favoriser la pratique de ce sport. Nous vous invitons à être prudent. C’est pourquoi nous vous faisons un petit rappel de ces dernières émises par la sécurité routière. Effectivement à vélo vous devez rester vigilant pour votre sécurité et celle des autres utilisateurs. 

 

Lorsque vous roulez en ville nous rappelons que le téléphone ainsi que tout autres appareils pouvant émettre du son comme des oreillettes ou un casque sont interdits. Vous devez bien entendu respecter le sens de circulation en circulant du côté droit et les feux de signalisations réglant la traversée des routes. Pour la circulation sur les trottoirs seuls les enfants de moins de huit ans sont autorisés à circuler sur ces derniers à conditions d’avoir une allure lente et de pas gêner des piétons. De plus concernant les voies vertes, les zones de rencontres ou les zone 30 la circulation des cyclistes est autorisée mais il faut rester vigilant aux dispositions prise par la municipalité. Effectivement cette dernière peut adapter les règles de circulations, soyez vigilants. N’oubliez pas que le port du casque est également obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans.