Location de vélos à Arcachon
Catégorie DINGONEWS
faire du vélo en ville

 

Nous avons connu ces dernières semaines une crise sanitaire sans pareille, celle du COVID 19. La majorité de la population est confinée et les transports en commun sont presque à l'arrêt. Au travail ou à la maison nous avons dû trouver des solutions pour adapter notre quotidien et nous pensons également à demain. Dans ce futur proche nous devons réapprendre à vivre tout en continuant d’appliquer des règles sanitaires. Il faudra se protéger tout en pensant aux autres et à nos aînés, les plus vulnérables. Des solutions s’offrent à nous notamment pour nos déplacements, et pourquoi pas le vélo ? Après la crise, TOUS en selle ! 

 

Le Vélo, la solution envisageable pour l’après crise....

 

Au cours de cette crise, nous avons appris les enjeux de distanciation sociale. En effet il a fallu appliquer des mesures strictes pour éviter une propagation plus importante du virus. Se tenir au minimum à un mètre des autres est devenu un des gestes barrières indispensables pour lutter contre le Coronavirus. Cependant même sur le Bassin d’Arcachon, il n’est pas toujours facile à appliquer dans les lieux confinés comme par exemple dans les transports en commun dont la fréquence est fortement réduite. En effet, certaines personnes ont dû continuer à emprunter ces derniers dans les ville, notamment pour aller travailler quand aucune autre solution ne se présentait.

 

Aujourd’hui, alors que l’on parle de déconfinement les politiques tentent de favoriser les déplacement à vélo pour éviter l’usage des transports en commun. Le vélo deviendrait alors le principal moyen de transport pour réduire la propagation du virus et pour permettre des conditions de distanciation appréciables.
En effet, au sortir de cette crise, il est fort probable que peu d’entre nous ait envie de reprendre “tout de suite” les transports en commun. Le vélo sera alors la solution idéale de laquelle nous pourrons tirer de nombreux bénéfices. 

 

…. Bon pour votre santé et pour l’environnement ! 

 

La pratique du vélo à l’issue de la crise serait donc un moyen de se protéger face à la propagation du virus. Elle deviendrait le moyen de substitution des transports en commun comme les bus, les trains, les tramways… Un moyen de transport bon pour le corps et bon pour l’esprit. En effet, après plusieurs semaines de confinement, nous avons besoin de prendre un bon bol d’air, et pourquoi pas avec un tour de vélo ! Cela pourrait être l’occasion de faire rentrer la pratique du vélo dans notre quotidien. 

 

En effet le vélo est bon pour la santé ! Il rendrait notre cerveau plus performant ! Comme d’autres sports le vélo déclenche la production d’endorphine qui réduit le stress et l’anxiété. La pratique régulière du vélo permettrait également de réduire les risques de diabète et de cancer, elle contribuerait à favoriser un bon fonctionnement du système cardiovasculaire et elle améliorerait également l’équilibre. Cette pratique sportive régulière donnerait également plus d’énergie et de vitalité, ce qui contribuerait à un meilleur sommeil. Il faut aussi savoir qu’une personne qui pratique une activité physique régulière développerait un meilleur système immunitaire, et réduirait donc considérablement le risque d’être atteint par des infections. 

 

Non seulement d’être bon pour la santé le vélo est bon pour l’environnement. En effet ce moyen de transport doux est une des meilleures solutions pour laisser respirer notre planète ainsi que notre beau Bassin que nous chérissons tant. Pratiquer plus de vélo contribue en effet à réduire les gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique mais aussi les nuisances sonores et l’encombrement des villes. Alors pourquoi pas prendre son vélo dès que cela sera possible et se lancer le challenge d’aller arpenter les pistes cyclables du Bassin d’Arcachon pour profiter de la nature et de nos richesses naturelles comme par exemple notre célèbre Dune du Pilat. Ou encore suivre le mouvement “au boulot à vélo” lancé en 2007 qui vise à encourager les déplacements à vélo pour aller au travail. 

 

Et pour ceux qui n’ont pas de vélos vous pouvez toujours penser à la location.... Pour de courtes ou de longues périodes chez DINGOVELOS, nous nous adaptons aux besoins de nos clients pour les accompagner dans la pratique de leur activité physique.

 

Vous l’aurez compris, le vélo sera le nouvel enjeu en matière de déplacement au sortir de la crise du COVID19. Que ce soit dans les villes ou sur le Bassin d’Arcachon, il permettra d’appliquer de bonnes conditions de distanciation sociale pour pouvoir éviter la propagation du virus. Cela sera aussi un moyen pour nous de se lancer de nouveaux objectifs pour se sentir bien dans son corps et dans sa tête mais aussi pour protéger la nature fragile de notre région.